• Zéba

Sexo: Jouir ou ne pas jouir


« Tu as joui ? » « Pourquoi tu ne jouis pas ? » « Tu es difficile à faire jouir ? » Connais-tu cette injonction à jouir ? La sexualité semble être devenue tellement accessible que jouir, avoir un orgasme (découvre la différence entre ces deux termes en cliquant ici) est une obligation. Une obligation fun, mais une obligation tout de même. Maintenant que tout le monde en a entendu parlé, c'est la condition sine qua non d'un bon rapport sexuel. Or pour les hommes, même si la tendance générale reconnaît l'éjaculation masculine comme conclusion d'un rapport sexuel, tous les hommes n'en ressentent pas le besoin à chaque occasion. Quant aux femmes, celles qui ont des orgasmes assurément, certaines affirment de pas en chercher systématiquement.


En effet l'acte sexuel est aussi plaisirs sensuels, sensations et exploration. En leur posant la question, les personnes répondent qu'avec leur partenaire, elles recherchent de la complicité, de l'échange, la possibilité d'amener l'autre à l'extase, mais aussi des sensations qu'elles n'obtiennent pas en solo. Vouloir systématiquement un orgasme, ou vouloir absolument que l'autre en est est dangereux. Toutes les femmes à qui j'ai demandé s'il leur arrivait de simuler m'ont répondu oui ! Et un oui comme si c'était la chose la plus évidente qu'il soit. Pourquoi ? Pour mettre fin à la quête effrénée de leur partenaire et éviter les questions citées en début d'article. C'est donc une solution de facilité quand elles n'ont en pas envie, le partenaire est satisfait et les questions évitées.

Mais les hommes aussi peuvent simuler leur orgasme. Pourquoi ? Hé bien pour les mêmes raisons ! C'est juste la situation qui peut varier. Il arrive plus souvent aux hommes de simuler pour mettre fin à un rapport dans lequel ils ne se sentent pas en phase avec leur partenaire. Sinon, comme pour les femmes, ils sont satisfaits d'autres choses et n'en ressentent pas la nécessité.


En conclusion, rappelez-vous qu'un orgasme n'est pas une obligation, ni pour vous, ni pour votre partenaire. Appréhendez l'autre comme il vient et avec le plaisir qu'il souhaite avoir. Ce n'est pas un challenge, c'est un échange alors communiquez !


Ps : Si tu te poses des questions sur ta propre sexualité. Tu veux mieux comprendre, mieux agir et t'épanouir, voici donc l'opportunité ! Tu peux me contacter pour une séance durant laquelle nous pourrons y travailler.

© 2020 par ZN 

contact: zeba.nokthua@gmail.com

N° ADELI: 9C 93 0127 1

  • Instagram Zéba Nokthua
  • Facebook
  • Zéba dans le Noir