• Zéba

Sexo: La fidélité en question



La fidélité, que de débats en coulisse ! Il y a tant de discussions à ce sujet sur le réseau bleu « Si ton chéri te trompe est-ce que tu le pardonnes? ». Certains disent qu'il est inutile de quitter son partenaire pour une infidélité, voire plus car tous les hommes sont les mêmes! Quant à la femme infidèle, quel outrage, quelle disgrâce, quel déshonneur, elle a osé ! D'autant qu'il est coutume de dire qu'une femme a besoin de sentiments pour partager un moment intime. Double déshonneur donc !

Alors la fidélité est-elle si importante ? De toute évidence oui ! Tout le monde veut un partenaire fidèle!

Mais, pourquoi l'est-elle ? Et c'est là que cet article devient intéressant et sensible (j'espère que tu commences à t'y habituer..).

La notion de fidélité naît principalement dans un contexte moral, voire religieux. "Qui trouvera un homme fidèle ?" La bible, référence importante dans la culture occidentale, mentionne la fidélité à de nombreuses reprises. C'est une vertu essentielle !

Il est donc important de définir ce terme avant de poursuivre. L'origine latine (fidelitas) et hébreuse (pistos) font référence à la loyauté. La fidélité consiste à garder la foi donnée à une personne ou à une cause. C'est déjà plutôt pas mal, mais allons plus loin. Selon le Larousse (oui il existe encore) la fidélité exprime la constance dans un comportement ou une attitude parce qu'ils sont soutenus par une croyance ferme. C'est la régularité dans l'accomplissement de ses devoirs, la constance dans les comportements. La fidélité est une attitude générale chez un individu qui va dicter ses actions. Oups, où est le rapport avec la sexualité ?

En réalité, dans les débats populaires, il est plus question d'exclusivité sexuelle que de fidélité. Car on est fidèle à des valeurs, à des croyances, des habitudes, on est fidèle à soi. Un homme volage qui continue à l'être après son mariage est fidèle ! Il n'a pas changé et est resté celui qu'il a été. Une femme qui a plusieurs relations sérieuses durant des années, est fidèle dans ses croyances et ses comportements. Par contre une personne qui n'a de rapports qu'avec un(e) partenaire mais oublie une fois sur deux les moments importants et n'est pas fiable dans ses engagements est infidèle.

Vous voyez dès le départ, nous avons, comme souvent, un problème de définition.

Poursuivons donc sur l'exclusivité sexuelle, valeur si capitale dans beaucoup de sociétés contemporaines. L'exclusivité sexuelle trouve toute son importance dans le système patriarcal. Elle assure à l'homme que ce sont bien ses enfants qui vont bénéficier de son héritage, tout simplement.... Désolée de remettre en question des normes si profondément ancrées, mais en fait non je ne le suis pas, c'est juste un plaisir.

Dans les systèmes matriarcaux, l'exclusivité sexuelle n'a pas la même importance (voire elle n'existe même pas) car peu importe l'identité du géniteur, l'enfant appartient à la lignée de sa mère. Il fait d'office partie du clan maternel car on sait de quel utérus il vient et c'est tout ce qui compte, sans erreur en plus. Il hérite donc des codes, de l'histoire, de l'héritage, du soutien inconditionnel de sa famille maternelle.


(Je fais une halte là. Le système matriarcal ne met pas l'homme de côté, ce n'est pas une variante des systèmes où il y a un individu principal et un autre secondaire. En fait l'homme appartient à sa famille maternelle auquel il est dévoué, il est déjà très occupé avec les enfants de ses sœurs qui font naturellement parti de son clan. Ce qui est logique, ils viennent du même utérus et partage la même énergie).

De ce que j'ai pu lire jusqu'à présent, quand cette notion d'exclusivité sexuelle est absente, les personnes sont plus libres. Pas libre de faire tout et n'importe quoi, mais libres de laisser l'autre libre. Le partenaire n'est plus une propriété qui doit faire en sorte de ressentir de l'attraction que pour une personne durant toute sa vie au risque d'être déchue. Pas de jalousie, pas de frustrations, de masturbation en cachette, de mensonges, etc. Inutile de faire semblant.

Et en vrai déciderais-tu naturellement de ne manger que du riz toute ta vie. Même si c'était un riz universellement reconnu pour sa qualité et ses vertus. Tu risquerais même d'en tomber malade.

La sexualité, c'est plus qu'un cadre à la procréation. C'est une expérience incroyable, un transfert d'énergie. La sexualité est sacrée et sensible, ta sexualité peut l'élever ou te vider. C'est pour cela que je parle souvent de sexualité consciente, car comme ton alimentation elle peut concourir à ton épanouissement ou de pourrir de l'intérieur. Que tu sois végan ou bon vivant.

Que tu aies tel ou tel mode vie, tu dois savoir en toi-même pourquoi tu le fais. En dehors des normes qui ne font que servir un système donné, tu dois parvenir à trouver ce qui est important pour toi. Et en plus te demander pourquoi ça l'est. Si tu réponds juste « parce que c'est bien ainsi » tu es sous le coup de conditionnements. Cherche tes propres aspirations, discerne tes propres besoins, tes propres intérêts. Que tu fasses ou pas, aujourd'hui ou demain, tu dois savoir pourquoi tu le fais ou pas.


On peut y travailler dans le cadre d'une séance qui te permettra d'y voir et de poser les bases d'une sexualité épanouissante pour toi.


Pour réserver une séance: cliquer ici #fidélité #fidélitéconjugale #infidélité #infidélitéconjugale #exclusivitésexuelle #polyamour

© 2020 par ZN 

contact: zeba.nokthua@gmail.com

N° ADELI: 9C 93 0127 1

  • Instagram Zéba Nokthua
  • Facebook
  • Zéba dans le Noir