top of page

Savoir où se trouve le point G


Beaucoup d'hommes se targuent de savoir où se situe le point G ou d'autres points stratégiques. Comme une carte stellaire, il semble important aujourd'hui d'avoir les bons repères pour offrir du plaisir à une femme.

Cela semble être une bonne chose, cet élan vers les points stratégiques.

Pour moi cela reste de la théorie qui souvent rend fier celui ou celle qui pense la maîtriser. Certains manquent de tact et d'exploration, recherchant les points bien qui feront d'eux des maîtres en la matière. Certaines personnes se remettent en question parce qu'elles ne trouvent pas ces points. Certaines femmes se remettent en question parce qu'elles ne sont pas aussi réactives qu'elles pensent devoir l'être. De nouvelles injonctions sont nées et nous partis dans de nouvelles dérives. A vrai dire, dans une dynamique de dérive, tout bois peut servir au feu.

Au lieu de parler de plaisir, on en revient à la question de performance et de normalité.

J'aimerais donc m'arrêter un peu sur ce phénomène :

Premièrement je n'aime pas le fait que l'on donne à mon sexe des noms d'hommes qui auraient fait des découvertes.

Le point G, noms donnés en hommage à Ernst Gräfenberg, gynécologue allemand n’existe pas chez moi. Genre je vais commencer à chercher le nom d’un gars dans mon antre magique? N’importe quoi. Dans mon cocon il y a plein de zones capables procurer des sensations intenses en fonction de leur position, leur innervation et ma disponibilité.


Tu peux bien-sûr effectuer une chasse au trésor ! Mais pour rechercher le plaisir de la partenaire, pas les noms des gynécologues !

Ne te focalise pas sur des points, observe les constellations ! Les combinaisons de sensations qui vont lui procurer du plaisir.


La première zone érogène, c’est l’esprit. Avant même de penser technique, il est primordial de penser connexion. Sinon toute ta technique aura le même effet qu’un grattement de gorge sans démangeaison.


Un vagin s’explore, une femme se découvre, à chaque instant. Tout ne fonctionne pas de la même façon pour tout le monde et tout le temps. Enivre-toi dans sa taverne ne joue pas le gendarme spéléologue !


Il est important de connaître l’anatomie féminine, il est encore plus important de savoir explorer l’anatomie de sa partenaire. Avant que les gens en occident se rappellent la forme du clitoris, d’autres populations s’enjaillaient sans aucune autopsie de l’anatomie de la femme. Ces personnes aiment tellement donner des noms, des étiquettes et des catégories, tout en étant déconnecter de tout.


Tu veux en savoir plus ?

Dis-lui juste « Chérie permets moi d’explorer ton jardin ». Prépare un environnement favorable à la découverte et au plaisir. De la musique, des bougies tout ce qui pourrait lui faire plaisir, prépare ton huile, taille tes ongles. Descend, écarte-lui délicatement les jambes et commence à observer cet espace magique qui te procure tant de plaisir. Avec plaisir et dévotion, hume, touche, effleure, caresse, lèche, goute et observe. Ensuite, très délicatement insère un doigt que tu auras préalablement huilé. Et là, explore les coins et recoins, les différentes zones et textures, observe ses réactions. Fais-toi ta propre idée de son fruit.

Laisse les européens dans leur laboratoire et fais tes propres expériences.


Ne me remercie pas, j’attends tes commentaires.


62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page