• Zéba

Résister ou Emerger?

Mis à jour : 27 mai 2018


Petit article sur cette notion de Résistance durant ce mois de commémoration de l’abolition de l’esclavage.

Beaucoup de manifestations s’organisent autour de la Résistance. Particulièrement la Résistance des anciens durant la période de l’esclavage. Il est tellement important de valoriser ces actes forts, ces héros d’une autre ère, ces hommes et ces femmes qui ont fait preuve de tant d’audace et de détermination. Eux qui savaient

encore que la vie et la liberté n’avaient pas de prix et pouvaient même se payer au prix de sa propre vie.

C’est grâce à ces grands personnages que nous trouvons aujourd’hui des sources d’inspiration.


La Résistance, c’est l’action de résister physiquement ou mentalement à quelqu'un, à un groupe, de s'opposer à leur attaque par la force ou par les armes. Cela revient donc d’une manière ou d’une autre à s'opposer à ce qu'on n'approuve pas. C’est être une force qui s’oppose à un mouvent contraire, et dans notre cas, néfaste. La Résistance englobe de puissantes stratégies de défense. Résister pour ne pas se laisser emporter, ne pas se laisser détruire.


Mais vous l’aurez peut-être remarqué, je parle très peu de Résistance.

Je pense que la Résistance est indispensable...à un moment donné mais elle peut aussi devenir néfaste. Vous savez ce que l’on apprend en Psychopathologie ? Dans une période d’épreuve, l’individu met en place des stratégies pour se protéger, se défendre, garder la tête hors de l’eau en attendant de meilleurs jours. Ces stratégies ont donc un aspect très positif. Elles deviennent pathologiques quand elles se rigidifient dans le temps, ne laissant plus la possibilité à l’individu de les moduler ou les réadapter. L’individu fini alors par les subir. Et ces stratégies s’imposent, même lorsqu’elles n’ont plus d’utilité.

La Résistance est une démarche qui permet de se protéger, limiter les dégâts en attend de pouvoir avancer. Mais avec le temps, elle peut devenir rigide ne permettant pas d’évoluer. Si je vous mets face à un vent, que faites-vous ? Vos muscles vont se bander, vous allez vous rigidifier pour développer une opposition assez grande pour ne pas tomber. Cela deviendra douloureux, pénible et vous resterez au même stade, sans perspective. Alors que vous pourriez prendre votre envol...

La vie implique un mouvement, vous n’aurez aune difficulté à l’observer dans la nature. Tout ce qui ne bouge pas devient toxique ou meurt.

Voilà pourquoi je considère que la Résistance est pour un temps. Les générations précédentes ont payé ce prix. Elles ont résisté pour qu’il nous reste encore quelque chose aujourd’hui.

Nous, ligne suivante sur le champ de bataille, nous devons foncer.


La relève, ne sert pas à résister, elle sert à émerger. La coquille résiste aux intempéries pour que la graine en elle puisse germer. La Mère supporte les aléas pour que son enfant se développe et aille plus loin qu’elle.


Alors que signifie Émerger ? Émerger implique deux étapes : la conscience puis l’expansion.

Prendre conscience et restaurer ce que nous ont laissé ceux qui ont résisté. Restaurer nos cultures, nos héritages, nos patrimoines. Comprendre notre potentiel, en sonder les profondeurs et se les réapproprier. Savoir qui nous sommes. Ensuite vient l’expansion, ce moment où les limites sont repoussées, les potentiels se développent, un feu d’artifice puissant qui redonne lumière et couleur à ce monde.


Aujourd’hui il est temps de construire, d’élaborer les stratégies de notre émergence. Il est temps de briller.

Nos peuples comptent à nouveau des penseurs, des leaders, des hommes forts. Nous comptons parmi nous des shaman, des sorciers (dans le sens non colonisé..), des sages et autres référents spirituels et sociaux qui ne sont juste pas conscients de leurs fonctions. Aujourd’hui nous avons une jeunesse qui ne demande qu’à se découvrir. Des hommes prêts à se reconstruire et des femmes qui veulent réapprendre à créer !!

L’ennemi gronde fort, mais il est à une phase critique de son règne. C’est le moment de rétablir l’équilibre. Pour cela nous devons retrouver nos clés, comprendre les verrous et retrouver nos places dans l’équilibre parfait de notre monde.


Voilà, vous savez tout. Voici les mots qui me font vibrer :

RÉSILIENCE (capacité d'un individu à prendre la mesure d'un traumatisme pour réussir à le surmonter et à se reconstruire, aller de l'avant) ;

ÉMANCIPATION (action de s’affranchir d’une autorité, de dogmes, de préjugés, de normes étrangères, retrouver sa liberté de penser et d'agir) ;

EMERGENCE (sortir du néant pour exister) ;

DÉSOBÉISSANCE CIVILE (refus assumé et public de se soumettre à une loi, un règlement, une organisation ou un pouvoir jugé inique par ceux qui le contestent.) ;

EMPOWERMENT (prise de pouvoir pour les individus par les individus eux-mêmes sans attendre une quelconque autorisation officielle du gouvernement pour agir sur les conditions sociales, économiques, politiques ou écologiques auxquelles ils sont confrontés).

Vous remarquerez que toutes ces notions impliquent une démarche personnelle, indépendante de ce que l’opposition peut accorder.


A nous de jouer…

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout