• Zéba

Qu'est ce qu'une famille normale?

Mis à jour : 30 nov. 2018


L’enfant choisi sa mère. La femme choisi le père. Et si on se faisait une petite trilogie ?

Aujourd’hui on parle de famille !

Qu’est ce que la famille ? Le premier noyau qui compose notre société? Et si c’était juste une macrostructure sociétale. L’organisation interne de nos sociétés ?

Quelle est la différence ? Dans la première définition je donne déjà une forme précise de la famille, dans la seconde je donne juste une position.


Certains vont grincer des dents à la lecture de cet article (en plus un dimanche, jour du Seigneur), mais prenez le temps de mettre de côté vos croyances et préjugés pour entamer une réelle réflexion.

Qu’est ce que la famille naturellement ? Un ensemble d'individus qui partagent une génétique commune. Dans notre société actuelle, c’est un père+ une mère+ des enfants (deux c'est bien, un garçon et une fille) et l’ensemble des autres noyaux autour.


Il y a-t-il une famille normale ? Rappelez-vous, une norme est définie en fonction de ce qui est majoritairement pratiqué et valorisé au sein d’une communauté. Elle est donc variable en fonction de la communauté, du lieu et de l’époque. Elle n’a aucune valeur de vérité.

Donc ce qui est normal n’a rien à voir avec ce qui est naturel.

Autre question, la famille a-t-elle la même forme à toutes les époques et dans toutes les cultures.

Non ? Peut-être que, tout simplement, naturellement, il n’y a pas un type de famille. Tout comme dans la nature il n’y a pas qu’une seule façon de s’organiser autour de la création, il n’y a pas qu’une façon d’organiser une société.


Chez certains peuples, les hommes ont plusieurs femmes pour s'assurer une grande descendance. Et je parle bien de polygamie, pas de coureurs de jupon. Dans d’autres cultures, les femmes ont plusieurs hommes pour assurer une grande sécurité à leur descendance ( et je parle bien de polyandrie et non de mangeuses d’hommes).

Chez certains peuples, les conjoints vivent dans une sorte de petit village où chaque individu a son espace. Chez d’autres peuples, les villages s’organisent autour de la mère. Tout le monde habite près de sa mère, même après l’union. Les couples partagent leur intimité à des moments organisés chez la femme. Mais au quotidien chacun vit dans son clan.

Dans un village en Asie, les individus se marient par intérêts déclarés et reconnus. Ils ont des moments prévus pour l’élu de leur cœur ou de leur corps de façon officielle.

En Egypte antique, la notion de mariage n’existait pas. La formule qui peut y correspondre est une sorte de contrat qui engage à construire une maison ensemble. Le contrat pouvait être rompu à n’importe quel moment. Les individus pouvaient en avoir plusieurs en une vie.

Dans quelques cultures, l’engagement à un partenaire n’existe pas, toutes les relations sont libres.

Il y a mille façons de vivre chez les humains, comme dans la nature !! De plus l'humain est la seule espèce capable d'avoir des pratiques diverses au sein de sa propre espèce et d'être capable d'évoluer dans ses pratique au cours d'une même vie, quelle richesse!


D'où vient donc cette idée qu’il n’y a qu’un seul modèle familiale valide, un modèle normal et épanouissant ? D’Occident, Mesdames et Messieurs! Modèle occidental, entériné par la religion ! Et depuis, ce modèle est assimilé à un mode de vie civilisé et sain. Donc en dehors de l’Occident et pendant des milliers d’années, les gens étaient sauvages et déviants ?

Actuellement, la majorité veulent correspondre à ce modèle, indice de réussite sociale.

Et là, vous direz, mais alors, pourquoi les personnes qui ne vivent pas dans ce cadre sont si malheureuses ? Je pourrai vous répondre mais pourquoi autant de personnes vivant dans ce cadre sont aussi malheureuses ? Tout simplement parce que ce n’est pas le cadre en lui-même qui pose problème mais l’injonction que vous avez à y correspondre. Les personnes se sentent obligées d’aller dans ce sens, plus pour respecter une règle sensée les rendre heureuses que par impulsion intime. Et celles qui n’y sont pas, sont convaincues d’avoir une mauvaise vie, d’avoir loupé quelque chose, d’être maudites, sans parler du fait qu’elles assument le regard social.


Là encore, l'essentiel de l’histoire, n’est pas le mode de vie que vous adoptez, mais pourquoi vous l’adoptez ? Généralement, les gens ont pour objectif de correspondre à ce modèle et sur cette base ils cherchent la personne idéale, ce qui est pure folie. Ce n’est pas un marché que vous faite dans le but de faire un bon calou !

C’est la qualité relationnelle qu’on a avec les personnes que l’on rencontre qui devrait nous donner envie de partager quelque chose avec elles. Et là, le modèle de relation ne se prévoit pas à l’avance.

Combien de personnes j’ai croisé, complètement déçues, désillusionnées. Elles ont joué le jeu, elles ont montré qu’elles étaient des adultes matures et responsables et se sont posées comme inculqué. Mais bizarrement ça n’a pas fonctionné.


Même mariage a été dénaturé. On en a fait une belle idylle, un acte d’amour. Désolée, mais avant ces 50 dernières années, un mariage était un contrat conscient entre des personnes qui décidaient de construire quelque chose ensemble, tout en préservant leurs intérêts. Ces unions duraient, au pire par manque de perspectives, au mieux parce que les gens savaient pourquoi ils étaient là. Une société industrielle ne fonctionne pas pendant des année parce que les associés sont fous amoureux les uns des autres. Elle fonctionne parce que chacun connait sa fonction, celle de l’autre et tout le monde veut du résultat. Rien de plus, rien de moins.

Vous pensez que les choses ont perdu de leur valeur, parce que vous avez observé le déclin de cette belle institution ? Laissez moi vous dire que vous avez connu cette « belle institution » hors de son contexte, ce qui se passe est tout à fait logique. Je ferai un article sur le couple un jour. Mais je ne cache pas que je réfléchis à un livre, Correspondance conjugale…

Donc non, il n’y a pas un modèle familiale à suivre.

L'important est d'être en phase avec soi, avec l’autre, avec ses enfants et ce n'est pas le plus simple. L’authenticité, le respect, l’harmonie sont les bases d’un bonheur partagé.

Ce sont ces principes qui sont en voie de disparition dans nos sociétés. Donc quelque soit le modèle familiale que vous adopterez il ne vous garantira pas votre bonheur.


J’aimerais connaître votre avis sur la question, en commentaire (il suffit de s’inscrire sur le site)

N’hésitez pas aussi à partager cet article, tellement de personnes culpabilisent en cachette.


#famille #famillerecomposée #famillenormale #

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout