• Zéba

Pouvez-vous encore faire confiance?


Trahison, couteau dans le dos, mensonge ou non-dit, pourquoi les relations sont-elles aussi compliquées ?

Vous pensiez que c’était votre ami(e) et puis un jour tout à basculé. Le jour où vous avez compris que vous étiez seul à croire en cette amitié. Fake friend? Les gens sont déçus et se méfient de tout le monde. Comment s’en sortir ?

Je vous le confirme, la confiance s’est vraiment perdue. Vous avez raison d’être sans cesse sur vos gardes. Toutes vos relations sont devenues dangereuses... le jour où vous avez perdu confiance en vous !

Oui, ce moment où vous avez choisi de croire que quelqu’un d’autre était garant de votre bonheur, de vos secrets, de votre intimité. Vous lui avez aveuglément confié une tâche supplémentaire, en plus de la sienne.

En réalité, chacun est responsable de ses propres actes et de son propre bien-être, vous êtes responsable du vôtre. Les choses se sont totalement inversées et c'est là le grand tort.

Ce n’est pas avec les autres que vous devez être aligné pour vivre de bonnes expériences dans votre vie. C’est avec vous que vous devez être aligné pour vivre des expériences agréables avec les personnes autour de vous. C’est ça le secret de relations harmonieuses.


Vous avez vos problèmes, vos traumatismes, vos faiblesses, vos défauts et tares il en est de même pour toutes les personnes autour de vous. Elles essaient de le gérer tant bien que mal, tout comme vous. Et souvent, tout comme vous, elles ne sont pas en phase avec elles-mêmes et se débattent. Elles sont embourbées dans leurs propres conflits intérieurs que quelques fois vous venez alimenter avec ce que vous amenez dans la relation. C’est à ces personnes que vous voulez confier votre bien-être ?

Bien souvent vous pensez que les gens ont voulu vous faire du tort, pour le plaisir de vous faire du tort. En mode « ça c’est cadeau ». Non, ils sont dans leur propres tourmentes et vous en êtes plus ou moins impacté en fonction de votre exposition ou votre propre vulnérabilité.


Il se passe quoi quand vous êtes en harmonie avec vous-même ? Déjà vous n’avez pas toute une série de problèmes à mettre en pâture. Vous parvenez à les gérer sereinement.

Ce que vous confiez, vous le faîte avec plaisir et librement et à vrai dire, ce sont souvent des choses que vous assumeriez si elles sortaient du cadre de la confidence amicale.

Ensuite lorsque vous êtes en harmonie avec vous-même, vous êtes plus à l’écoute de ce qui se passe autour de vous. C’est comme si vous créiez un halo de paix autour de vous, donc forcément, vous remarquez les mauvaises vagues. Car en fait, prenez le temps de vous souvenir, avant les clashs il y a toujours une période ambiguë. Une période durant laquelle il s’est passé certaines choses sur lesquelles vous ne vous êtes pas arrêté. Emporté dans l’engouement relationnel, vous êtes passé à côté. Hé bien quand vous êtes en phase avec vous-même, vous êtes plus sensible à ces signaux et vous comprenez alors que vous n’êtes pas en phase avec la personne. Ce n’est peut-être que momentané, prenez juste un peu de recul; le temps que la relation se réharmonise.


En réalité, vous pouvez vivre la meilleure chose avec la pire personne, et vivre la pire chose avec la meilleure personne. Ce n’est qu’une question d’expérience. Et vos expériences, c’est vous qui les créez.

Autre chose, n’est pas parce qu’une personne vous fait du bien à un moment que votre bonheur doit dépendre d’elle. Et ce que n’est pas parce qu’une personne vous fait du tort à un moment qu’elle est née pour vous détruire.


Une fois que vous avez compris tout cela que se passe t-il ? Vous appréciez simplement des moments que vous partagez avec les personnes que vous rencontrez. Vous n’avez pas besoin de leur donner un titre pour vous rassurer sur la stabilité du monde que vous créez. Vous profiter juste du moment présent. Une discussion de 3h avec une personne que vous venez de rencontrer et vous sentez gonflé à bloc. Un café avec un étranger et votre journée est plus belle. Vous n’avez pas besoin que les gens s’occupent de vous. Vous le faites déjà, et vous êtes suffisamment en phase avec vous-même et ce qui vous entoure, pour que la bonne personne, arrive au bon moment pour la bonne chose. Lorsque vous avez un besoin sensible et particulier, étant une personne responsable, vous orientez vers une personne compétente. Un sage, un ancien, un chaman, un thérapeute, vous prenez votre équilibre en main comme vous l'auriez fait pour tout autre domaine de votre vie.


« Je n’ai ni ami, ni maître, seulement des enseignants », navrée pour l’auteur décédé dont ne je me rappelle pas.

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout