• Zéba

Notre rapport à notre corps

Mis à jour : 30 août 2020


Dernièrement je sortais prendre une pizza avec ma fille aînée, elle portait une brassière et un leggins. Ma mère lui a demandée si elle sortait " comme ça ".


Et cela m'a rappelée une autre situation quelques mois plus tôt. J'avais fait un détour par chez elle en sortant, je portais une robe avec un décolleté très plongeant. Et la même question : "Tu sors vraiment "comme ça "?" Elle trouvait que l'on voyait trop mes seins, je n'ai pourtant pas grand chose.

Ma réponse à chaque fois était de lui demander d'où lui venait cette appréhension du corps nu? Qui lui a donc appris qu'un corps devait être caché ? Poser cette question à un afro descendant peut être gênant, j'avoue. ..


Les vêtements ont des fonctions. Au départ, leur fonction était pour beaucoup de peuples, de réchauffer. Il est tout à fait naturel de vouloir se réchauffer dans un environnement dont la température n'est pas adaptée à notre corps. Ils y ont rajouté une fonction esthétique plutôt sympa. Mais la raison de la mondialisation des vêtements est purement morale. Et comme la religion est souvent un prétexte à la civilisation, porter des vêtements est devenu un signe de bonne morale et la démonstration d'être civilisé.

Cacher l'objet du péché comme l'aurait fait Adam avec sa feuille. L'humain serait donc un défaut de la création. Le seul sujet dont l'apparence naturelle serait une honte qu'il faudrait couvrir. Serions-nous le résultat d'un bug? Évidemment non, heureusement des peuples sont encore très à l'aise avec leur nudité. Cette attitude vis à vis du corps est acquise, pur conditionnement social. C'est tellement dingue que les personnes a l'aise avec leur nudité, que l'on regroupe sous l'étiquette "nudiste" sont anormaux et déviants. C'est quand même extraordinaire d'entretenir une telle attitude envers sa propre enveloppe!


Voilà pour ce qui est de l'acceptation du corps nu, voyons maintenant ce qui est de sa valorisation.


Je me rappelle d'une discussion avec une camarade sur le style vestimentaire d'une femme qui réussit. Pour beaucoup de personnes, une femme intelligente n'a pas "besoin" (comme s'il devrait s'agir d'un besoin) de montrer son corps. Elle devrait briller uniquement par son intelligence et mettre ses formes à l'abri des regards. Si elle ne le fait pas, ce manque de pudeur lui sera reproché et sa réussite remise en question.


Que d'hypocrisie en ce bas monde! Quand un homme qui s'entretient s'affiche en slim, vous croyez vraiment que c'est anodin? Que c'est perçu comme mignon par les individus attirés par les hommes? La bonne blague! Quand une femme (ou un homme susceptible d'être intéressé) voit un homme au corps bien tracé légèrement couvert d'un tissu épousant son corps, elle se mord les lèvres. Toutes les lèvres!!! Elle voit ses biceps et se demande s'ils seraient capables de la soulever. Elle observe ce torse et se voit y passer une main. Et ce dos, mon dieu ce dos! Il n'attend que de pouvoir se parer des traces d'ongles infligés sous un emportement extatique ! Et quand cet homme porte un fin tissu extensible sur ses fesses musclées, vous pensez vraiment que les femmes ne se retournent pas en tentant d'évaluer la puissance de coup de rein? Maîtrise t'il le coupe de rien mitraillette ou est-il un as des ondulations? Et quand cet homme à la présentation bien travaillé lance, le regard enjoué "Que désirez-vous Madame? En quoi puis-je vous aider?" Il sait très bien que le temps de réponse est lié au fait que la dame aie entendu : "Me désirez-vous Ma Dame?" Il lui faut donc un temps pour remettre les choses dans leur contexte.


Et puis soyons honnêtes. Quelle personne sensée se dirait " J'ai de nombreux atouts mais je ne veux pas les utiliser de peur que ma réussite soit mal interprétée". Donc en fait tu maîtrises parfaitement la décoration d'un gâteau, mais tu ne le feras pas lors d'un concours de peur que ta réussite semble trop facile?

Et donc tu crois quoi? Comme la cuisine est bonne, un restaurant peut se permettre de négliger la devanture des lieux, la décoration ou la présentation des plats? Ce serait stupide de négliger tout ce qui contribue à la qualité de l'expérience.


Oui le corps nu ou valorisé est problématique pour beaucoup.

Et si je manifestais aussi ma rébellion en faisant mes vidéos torses nus?! Ben oui je suis des YouTubeurs souvent torses nus dans leurs vidéos et ce n'est pas inintéressant d'ailleurs. Mais là on me dirait que eux c'est adapté à leur environnement, souvent ils le font dans un pays chaud, ils sont même à la plage. Ben ça tombe bien, je suis en Guyane!

On me dirait que les seins d'une femme sont excitants à voir, ben heu le torse d'un homme est aussi potentiellement excitant.

On me dirait que les seins sont une partie érogène chez la femme, donc ce serait une sorte d'appel sexuel. Heu ben chez l'homme aussi. Et sinon, les oreilles sont une zone très érogènes pour beaucoup de femmes, faut faire quoi?

On dirait, encore une qui veut faire le buzz en montrant son corps et là je rigolerai parce que se concentrer sur ma coiffure, un bouton, mon rouge à lève ou mes tétons en négligeant mon discours reste un choix du spectateur !

Enfin bref je ne vois aucune remarque valable. Et là on me demandera peut-être si mon objectif est de susciter du désir sexuel? Dans les communautés où les personnes sont plus ou moins nues, les hommes ne marchent pas en érection toute la sainte journée et le viol n'est pas un phénomène de société! Et là encore, on me dirait ok mais dans notre société la nudité est sexualisée alors il faut faire avec. Je comprends mais il y a toujours un problème. Dans cette même société de grande consommation, tout le monde sait que même si la vitrine d'une pâtisserie te fait mouiller (la bouche) à mort, tu ne peux pas briser la vitre pour te servir. Si tu es excité (au niveau des papilles) c'est tout à fait naturel, maintenant ton comportement doit dépendre des réelles possibilités. Ce n'est pas la vitrine le problème, c'est l'intégration des limites ainsi que la capacité à respecter ce qui n'est pas à soi. Que la vitrine soit bonne ou pas.


Comme beaucoup, j'ai appris à avoir honte et à cacher mes formes. Ayant en plus une aura sexuelle très forte, j'aurais presque porté un voile histoire de compenser. J'ai dû faire la paix avec mon corps et l'accepter comme ce partenaire à vie, d'autant que finalement, en fait, il me ressemble! J'ai fait la paix et je n'en ai plus eu peur, bien au contraire.

Quand un artiste peintre m'a sollicitée pour un demi-nu, ça m'a semblé tellement naturel! Au moment de la séance, je me suis juste dévêtue pour prendre la pose devant cet homme que je connaissais à peine. Et vous savez quoi, j'étais en phase avec moi-même tout simplement.


Et toi? Quel rapport entretiens tu avec ton corps? C'est une honte que tu ne peux dévoiler que pour du sexe dans le noir? C'est un objet de corruption que tu dois cacher? C'est l'outil d'éventuels bourreaux? Est-ce un fardeau? Comment appréhendes-la nudité des autres? Es-tu mal à l'aise et pourquoi?


Pour info, ne pas avoir plus d'explications que "c'est comme ça" est souvent le signe d'un conditionnement. S'il n'y a aucune raison objective, aucune explication pertinente, c'est juste une réalité acquise.

Prends vraiment le temps de réaliser que ton corps occupe une place très particulière dans ta vie. C'est ta première expérience physique, ta première exploration et ton seul outil d'exploration. Si tu n'es pas en harmonie avec lui tu t'imposes un énorme handicap.


Ps: Mes publications te plaisent et tu voudrais continuer à en profiter gratuitement? Tu voudrais que j'en maintienne l'accès libre pour un maximum de personne? Fais-le moi savoir en faisant un pourboire! Tu peux en faire à partir de 1€ et ce sera un réel encouragement pour moi. Tu as juste à cliquer ici.

Pense aussi à partager, d'autres en ont besoin.

94 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout