top of page

Love: Lui fais-tu payer tes souffrances?


En amour, on veut tous le meilleur! La plupart des gens espèrent un amour inconditionnel. Une relation qui donnera du sens à leur vie. Une personne dans les yeux desquels se voir enfin. Un amour qui soigne tous les anciens maux.


Mais qui se dit, inversement, je veux me mettre avec quelqu'un qui va me faire baver mais que je vais aimer quand même pour l'aider à vivre (hormis les sauveurs et les pervers narcissiques en quête de victime). Tout simplement parce que un couple, ce n'est pas une pénitence, ni un purgatoire. Et que tout le monde a de bons espoirs quand commence une relation, quel qu'en soit le format.


Et pourtant, même si tout le monde veut le meilleur, combien de personne font de façon à offrir le meilleur? Combien de personnes font de façon a être reçues comme un cadeau du ciel?


Toi-même qui lis ces mots, as-tu fait le nettoyage dans ta vie, dans ton histoire, dans ton âme?

Non?

Hé bien saches que les problèmes dans les couples sont dues à deux choses:

  • Ne pas savoir comment créer et développer une relation épanouissante. Ne pas connaître et maîtriser les principes d'une relation qui fonctionne. Non ça ne s'improvise pas.

  • Venir dans cette relation avec toutes ses souffrances et les imposer à l'autre.


Ces souffrances ce sont:

  • La famille dysfonctionnelle dont tu es issu.e. Ce que tu as subit dans ton foyer d'origine, abus, abandon, maltraitance, violence, négligence;

  • Cette relation toxique que tu as connu et de laquelle tu as peiné à te sortir;

  • Cette agression sexuelle pour laquelle la même question demeure "Pourquoi?"

  • Ce couple pour lequel tu as tout donné et qui s'est fini par une rupture scandaleuse;

  • Cette infidélité que tu as fini par découvrir en allant faire une course,

  • Cette violence de l'autre parent de ton enfant.



Toutes ces choses auxquelles tu as survécu mais qui sont des plaies grandes ouvertes. Ces plaies qui te rendront craintif.ve, méfiant.e, jaloux.se, vulnérable dans ta prochaine relation.


Et dans ta relation actuelle, il n'a pas à te prouver que tous les hommes ne sont pas des salauds. Elle n'a pas à te prouver que toutes les femmes ne sont pas des garces. C'est à toi de restaurer ton regard pour ne pas voir ton passé à chaque fois que tu poses ton regard sur lui/elle.

C'est à toi de voir et considérer la personne en face de toi et pas en faire un exutoire pour ta souffrance. Combien de fois tes reproches, tes peurs, vos disputes sont principalement dus à ton passé à tes propres blessures?

Ces blessures qui t'empêcheront de t'ouvrir vraiment, ou qui t'empêcheront de recevoir de l'affection. Alors oui tu as survécu et c'est peut-être un miracle. Oui tu as survécu, mais dans quel état. Quelles sont tes séquelles, ton handicap aujourd'hui?

Es-tu la personne avec qui voudrait s'engager une personne épanouie? Es-tu une personne épanouie, capable d'investir dans une relation épanouissante? Ou es-tu le reste de tes expériences, l'ombre de toi-même avec qui une personne va devoir essayer de conjuguer, à ces risques et péril....


Tout ce potentiel, ces qualités, ces fous rires, cette complicité sexuelle gâchée parce qu'un camion t'a renversé et que tu n'as jamais pris le temps de la restauration.


Je suis certaine que tu te demandes sans cesse "C'est quoi mon problème?" et que tu es rongé.e par la culpabilité. Cette relation pourrait être si merveilleuse, cette personne te semble si bienveillante, mais compulsivement tu sabotes tout. Tu culpabilises et tu te dis que tu ne le/la mérites pas. Mais tu restes, parce que c'est peut-être la plus belle expérience de ta vie, même si tu passes à côté.


Je me rappelle encore du profond mépris que je pouvais manifester à mon premier conjoint. Il disait que sous mon regard, il avait envie de disparaître dans le sol, tant le mépris était violent dans mon yeux. Je me rappelle de ces nuits où je m'endormais en lui disant "Adieu, si dieu a un minimum de considération pour moi, il me retirera la vie dans mon sommeil". Je me rappelle de mes violentes colères. Je me rappelle aussi de la polyarthrite déclarée à cette période tant je désirais disparaître. Je me rappelle de ces flashback quand il me touchait. Je me rappelle de ces fois où je m'imaginais l'étouffer dans son sommeil....

Lui aussi est arrivé avec ses parts d'ombre, avec lesquelles il a fallut conjuguer parfois pour le pire....

Cette histoire, j'aurais pu la vivre encore et encore, mais heureusement j'ai entamé mon nettoyage durant notre relation. Aujourd'hui je savoure une telle liberté!


Cette colère ou cette peur qui te domine et t'empêche de vivre, tu peux aussi t'en libérer!

Je t'assure que tu peux parvenir à apaiser ses douleurs et à tranquilliser ton esprit. Tu peux t'offrir la possibilité de respirer à plein poumon pour vivre un bonheur que tu peux décider.

Et je peux t'y accompagner!!! Non ça ne te prendra pas des années, ce n'est pas nécessairement une thérapie longue, douloureuse et pas forcément efficace. Tu peux te "purger" de ces émotions et impulser une réelle liberté dans ta vie.


Tu peux faire une expérience qui va marquer un tournant dans ta vie, si tu le décides.

Clique ici pour en savoir plus: Guérison affective


55 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page