• Zéba

Le piège de la femme forte

Mis à jour : 30 août 2020

Ha fanm djock, la femme forte afro, la femme poto mitan, pilier de son foyer. Celle qui assume tout sans une larme, sans jamais défaillir.

TCHIP Dans ma courte vie, j'ai croisé ÉNORMÉMENT de femmes frustrées, amères, castratrices, aigries, malheureuses et surtout malhonnêtes envers elles-mêmes... En parallèle j'entends tant de femmes clamer haut et fort que nous sommes une société matriarcale.

FAUX! Nous sommes dans une société où les femmes ont été privées des hommes pendant l'esclavage et ont appris à faire sans après l'esclavage. Notre structure est donc une structure par débit, une modalité subie. Nous sommes dans une société où beaucoup de femmes crient :" Si tu n'es pas content, la porte est par là!" puis se cachent pour pleurer détresse avant d'affronter la solitude. Combien de femme revendiquent leur célibat, dénigrent les couples et le mariage jusqu'au jour où les 7 trompettes célestes annoncent leurs noces! Nous ne sommes pas dans une société matriarcale, mais dans une société qui ne s'est jamais construite après plusieurs traumatismes. Une société où chacun tente de faire comme il peut, avec rien. Une société matriarcale, est une société qui fait le choix de se construire autour de la femme créatrice. Ce n'est pas une société qui tente de rester en équilibre sans l'homme sécurisant. Ce n'est pas une société de femmes célibataires et isolées qui essaient autant que faire se peut, de s'en sortir. Une grande femme, sait être grande sans rabaisser ou réduire l'homme. Elle n'a pas besoin de l'exclure et ne vit pas dans la peur qu'il s'en aille (pour quelle raison s'en irait il d'ailleurs?!) Ce n'est pas parce qu'elle sait faire seule, qu'elle n'apprécie pas faire ensemble. La réalité est que de nombreuses femmes sont malheureuses dans leur vie affective et rejettent une faute sur les hommes. Ils ont besoin de se construire en tant qu'homme, en tant qu'Homme, c'est certain. Mais nos hommes sont loin d'être fragiles, irresponsables. Ce sont des êtres forts avec un tel potentiel. Ils ont juste oublié comment rugir. La femme a aussi besoin de redevenir Femme. Elle a besoin de se rappeler ses réels pouvoirs, elle a besoin de créer à nouveau. Elle a besoin d'être restaurée pour ensuite partir à la rencontre de l'autre.

Combien pensent que les hommes fuient les femmes dites fortes, alors qu'elles ne font que construire leur désert affectif jour après jour, relation après relation. Répétant des comportements rebutants, entretenant des attitudes perverses.

Une femme forte, intellectuelle ou ambitieuse ne fait pas fuir "les" hommes. Certains ne sont pas attirés par ce profil et c'est leur droit. Tous les autres ne fuient pas, ils ne savent pas toujours comment y faire et surtout ils nagent dans le brouillard avec des femmes qui sont dans de réelles complications affectives.

Beaucoup de femmes ne savent pas y faire, et mettent les partenaires potentiels en difficulté et se mettent par là même en échec. Elles s'enferment dans une armure rigide derrière laquelle coulent leurs larmes. Une société matriarcale n'est pas une société de souffrance et d'exclusion. C'est une société de bien-être et d'inclusion. Mais une société de bien-être se compose de personnes en amour avec elles-mêmes, de personnes qui ont confiance en elles et osent être authentiques. Une société matriarcale s'épanouit avec des femmes qui ne vacillent pas entre dépendance affective et rejet. C'est le temps de la restauration individuelle et de la construction communautaire.

Tout s'apprend, même l'amour. Aimer, être aimée, bâtir ensemble, créer, tout est possible dès lors qu'on a conscience de vouloir le faire et qu'on adopte les bonnes stratégies. Femmes je vous aime.


Et si vous voulez sortir de ces carcans pour vous épanouir réellement, il suffit de me contacter!

Ps: Mes publications te plaisent et tu voudrais continuer à en profiter gratuitement? Tu voudrais que j'en maintienne l'accès libre pour un maximum de personne? Fais-le moi savoir en faisant un pourboire! Tu peux en faire à partir de 1€ et ce sera un réel encouragement pour moi. Tu as juste à cliquer ici.

Pense aussi à partager, d'autres en ont besoin.

101 vues0 commentaire

© 2020 par ZN 

contact: zeba.nokthua@gmail.com

N° ADELI: 9C 93 0127 1

sasu Z.N. 889 611 612

  • Instagram Zéba Nokthua
  • Facebook
  • Zéba dans le Noir