• Zéba

Je ne serai plus jamais comme avant



L'école républicaine française nous apprend à respecter le cadre, à suivre les règles et rester dans les rangs. Peu importe votre situation, vos origines, votre lieu de vie, vous devez correspondre au modèle acceptable. Je pense qu'au départ nous avons chacun nos spécificités, un ensemble de talents ou de caractéristiques nous permettant d'apporter de la richesse dans nos sociétés.

Très tôt, de plus en plus tôt, nous devons apprendre à les gommer. Il ne faut pas être trop ou pas assez, juste comme il faut.

Et c'est ainsi que vous vous perdez en chemin pour devenir un Monsieur ou une Madame plus ou moins respectable.

Pour moi il a toujours été évident que la vie ne pouvait pas juste consister à correspondre à des attentes externes. Il devait y avoir plus qu'être satisfait de se sentir être une bonne personne ou un bon citoyen. Mais j'ai aussi rapidement compris que la liberté était un cadeau à assumer chaque jour.

J'ai essayé quelques temps d'être un peu comme tout le monde. Je me suis dit qu'il devait certainement y avoir des intérêts, au moins des raisons. Etre comme tout le monde est confortablement mortel!

Tu as le droit d'être différent, de tester la vie à ta façon. La différence n'est pas une tare mais l'opportunité d'être complémentaire. J'aime ma couleur, mes cheveux crépus, mes origines et mon originalité, je ne voudrais ressembler à personne d'autre. Mon plaisir est d'impacter le monde avec la personne que je suis.

Je créé ma vie professionnelle, familiale, personnelle comme je le sens et j'assume ma différence avec enthousiasme. Pourquoi? Parce que je suis ici pour vivre et explorer la vie, créer ma vie.



Il y a plus d'un an, j'ai fait une sorte de coming out en publiant une vidéo sur les réseaux. J'y expliquait ma position par rapport à la Guyane et les drames qui s'y jouent et je me suis dessinée un trait rouge traversant mon visage au milieu du nez. Ce trait rouge symbolisait le sang, la guerre et la richesse de ma terre. Je l'ai porté chaque jour pendant des mois. Aujourd'hui ce trait je le porte à des occasions spécifiques comme des conférences et manifestations militantes ou je peux avoir des positions très marquées.

J'ai aussi décidé d'être plus que ce que l'on m'avait attribué Cathia ANATOLE, et d'exprimer ce que j'étais réellement Zéba Nokhtua.



Est rapidement apparu un trait rouge au niveau de mes yeux avec un sens encore plus profllond pour moi, je le porte quotidiennement. Chaque symbole sur mon visage a une signification. J'aurai pu être plus discrète, mais je suis juste moi. Par ailleurs, exposer de cette façon mes convictions me permet d'interpeller les personnes qui me croisent. Qui seriez-vous si votre esprit n'était pas colonisé par des normes? A quel peuple appartenez-vous? Quelles sont vos valeurs? Qui êtes-vous? Qui seriez-vous si on ne vous disait pas quoi faire? D'où venez-vous?


Oui j'ai pris le Pouvoir dans ma vie et je l'assume dans chaque domaine avec toutes les conséquences qu'il faut parfois assumer. C'est mon choix et je travaille à ce que de plus en plus de personnes réalisent que ce choix est aussi à leur disposition. Je prône l'empowerment, au niveau individuel et communautaire.


Je voulais vous partager ces mots parce qu'aujourd'hui j'ai fait un pas de plus. Aujourd'hui je me suis fait tatouer le visage d'un magnifique trait rouge. Je suis contente d'avoir eu un tatoueur qui me connaissait et comprenait ma dynamique de vie. Un tatoueur qui comprenait la profondeur de mon geste et s'y est appliqué cérémonieusement.



Voilà donc ce que je voulais vous partager, je vais maintenant me reposer.

45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout