top of page

Je n'ai pas envie de tout lui apprendre!



En voici une phrase que j'entends de plus en plus souvent.

Des femmes d'une certaine maturité qui ont l'impression de devoir faire l'éducation des hommes qui les approchent.

Ils devraient être matures, responsables, avoir un bac général en corps de femmes, savoir tout faire. Ils auraient dû tout savoir spontanément, ou avoir une meilleure éducation.


Quand tu as passé certains caps dans ta vie, il y a effectivement des choses que tu as envie de retrouver chez l'autre, c'est naturel. Une certaine réciprocité, une certaine équivalence. Cependant, les femmes doivent-elles continuer, à ce stade de la société, à vouloir d'un homme qui soit tout, plus qu'elle? Parce que j'entends qu'il devrait être autant sinon plus diplômé, avoir autant sinon plus d'argent, être autant sinon plus spirituel, en sachant que "plus" est préférable à "autant".


Moi ça me rappelle quand même ce que beaucoup de femmes disent vouloir combattre : le patriarcat. Dans ce mode de fonctionnement, la femme (sans droits, ni moyens) sors de sous la responsabilité de son père qui la confie alors à un homme capable de le remplacer en devenant son nouveau tuteur. Et là on est d'accord, un substitut de papa doit être plus mature, plus sage, plus expérimenté, en bonne posture sociale. Mais si nous sortant de cela, les besoins sont-ils les mêmes?


Il y a 3 choses à savoir:

  • Une personne peut en savoir moins que toi mais être enrichissante par sa curiosité et son envie d'apprendre. Elle te posera des questions, t'obligera à revenir sur tes acquis, voire les développer, ce qui vous fera grandir tous les deux. Une personne qui pense déjà tout savoir n'est pas forcément enrichissante. Et je vais te dire un secret, une dynamique de vie est souvent bien plus intéressante qu'un sentiment d'accomplissement.

  • Sexuellement, une personne peut savoir un certain nombre de choses de façon générale. Cela ne fera pas d'elle une experte de ton propre corps. Il vaut mieux une personne qui cherche à maîtriser ton plaisir, qu'une personne qui pense être un as parce qu'elle a pu avoir du succès auparavant avec d'autres.

  • Nous sommes des générations de séquellées et si nous ne nous soignons pas les uns les autres, on n'y arriveras jamais! Tu as tes propres déformations et une multitude de choses à restaurer, alors fait preuve de tolérance et d'empathie face à une personne qui essaie aussi de s'en sortir. Si la femme est créatrice, qu'elle porte en elle la vie, les portes, les codes sources, qu'est-ce que tu en fait du coup?...


Par ailleurs, quel est ton projet affectif? Tu n'en as jamais entendu parler? Dans cette multitude de possibilités, qu'as-tu envie d'expérimenter? Tu ne t'es jamais posé la question? Hé bien, c'est un sérieux problème, le premier problème avant la façon dont tu peux évaluer une personne.

Une personne "plus toute chose" que toi, c'est parfait si ton projet affectif est d'être prise en charge, là ta stratégie est tout à fait pertinente. Si tu ne sais pas ce dont tu as besoin, ou ce que tu as envie d'expérimenter tu n'auras pour référence que des clichés, des concepts parfois (souvent) vaseux et en tant que qu'amazonienne je m'y connais en matière de vase.


En réalité, une relation est un cadre dans lequel chaque personne fait du bien à l'autre. Peut-être que vous n'êtes pas au même niveau dans tous les domaines, mais que fait cette personne qui te fait du bien? Si cette relation te procure un certain plaisir alors trouve pourquoi. Ensuite c'est ce pourquoi que tu vas valoriser dans la relation, au lieu de te frustrer pour ce qui n'existe pas.


Une relation dure quand il y a de l'équilibre. De l'équilibre entre ce que tu donnes et ce que tu reçois. Si tu ne fais que donner sans tirer quoi que ce soit d'épanouissant, en effet, laisse tomber. Si tu ne fais que recevoir sans rien apporter à l'autre, à un moment tu observeras un éloignement. Mais si tu as plus à donner dans plusieurs domaines mais que la personne contribue concrètement à ton épanouissement, ça passera crème!


Finalement, l'idée n'est pas de trouver un double, mais une personne avec qui tu peux effectuer un échange épanouissant pour vous deux. Quelle est la dynamique de la personne qui s'approche de toi? Que peux-tu impulser dans sa vie? Que peut-elle créer dans ta vie? Que pouvez-vous expérimenter ensemble? Voilà les vraies questions.

Et concrètement, s'il y a des choses intéressantes à tirer de ce partenariat, tu le verras rapidement (si c'est une graine qui a juste besoin d'être arrosée, tu la verras rapidement germer. Ne reste pas à fixer une terre sèche pendant des années hein).


Cet article adoptant le point de vue de la personne qui pense avoir beaucoup à donner, au prochain article "Love" nous aborderons le sujet sous l'angle de la personne qui ne pense rien avoir à donner.


Ps: Certains hommes ont aussi cette façon de penser . Ils ne veulent pas "une femme à qui tout apprendre" et cet article les concerne aussi. Mais le cas se rencontre bien plus rarement, parce qu'ils sont conditionnés différemment. La plupart des hommes ne recherchent pas une alter égo mais une personne qui leur offre un confort affectif suffisant pour qu'ils continuent leur propre construction.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page