• Zéba

Evaluer nos réels besoins


Quand je discute avec les gens, ils veulent souvent me faire comprendre que nous ne pouvons plus faire machine arrière. Nous avons besoin de tellement de choses qui nous sont facilités aujourd’hui que tout ce que nous pouvons faire, c’est faire au mieux…

Mais de quoi avons-nous réellement besoin ? Vraiment ?

La population est sans cesse manipulée sur ses besoins. On lui indique ce dont elle a besoin pour se nourrir, quel déodorant acheter pour réveiller sa force intérieure, quelle montre porter pour avoir du caractère, quelle voiture acheter pour se sentir bien en famille.

Mais au-delà du fait que l’on vous indique quel produit acheter pour avoir telle ou telle sensation. Ce qui est dérangeant c’est qu’on vous conforte dans l’idée que vous ayez besoin de consommer pour vous sentir bien parmi les autres. On vous inculque que vous devriez prioritairement vous sentir bien parmi les autres. Ce qui implique que vous êtes sensé avoir ces besoins à pourvoir.

Il y a quelque chose qui m’interpelle particulièrement, c’est le fait que la majorité de nos besoins n’existent que depuis quelques siècles et sont devenus quasiment vitaux. Ce qui m’inquiète, c’est que ces besoins nous amènent à toujours acheter quelque chose. Plusieurs choses, toujours plus chères ou toujours plus nocives.

On a besoin de travailler, on a besoin d’acheter sa nourriture, on a besoin d’avoir un minimum de dispositifs pour avoir une activité physique, on a besoin d’avoir la peau lisse, sans poils, on a besoin d’être entouré, on a besoin d’être aimé par les autres.

Voici sur quelle base je réfléchis à nos besoins :

Ont-ils toujours existé ? Ont-ils toujours été pourvus de cette façon ?

Existent-ils partout à travers le monde ? Sont-ils pourvus de la même façon ?

Sont-ils en lien avec des besoins physiologiques ? Respectent-ils notre organisme ?

Vous comprendrez que plus j’obtiens de « non » à ces questions et plus il est évident qu’il s’agit d’un besoin illusoire dépendant d’un intérêt lié à notre consommation de ce produit. Certains faux besoins sont aussi liés à des manques qui vont bien au-delà des besoins que vous pensez avoir.

En réalité on vous détourne de vos réels besoins en vous proposant des solutions inadaptées. Vos vrais besoins deviennent alors d’énormes manques que vous commencez à compenser de façon addictive avec ces solutions proposées. C’est comme vouloir apaiser sa soif avec l’alcool, je vous laisse méditer dessus…

Une fois que l’équilibre interne est retrouvé, ces besoins externes disparaissent comme par magie !

Aujourd’hui, nous sommes dimanche, tu commences peut-être une journée posée. Je te propose donc un jeu : observe autour de toi, tes habitudes, tes affaires, pose-toi les questions citées plus haut.

Viens ensuite me dire ce que tu as pensé de cette évaluation !

© 2020 par ZN 

contact: zeba.nokthua@gmail.com

N° ADELI: 9C 93 0127 1

  • Instagram Zéba Nokthua
  • Facebook
  • Zéba dans le Noir