top of page

Comment apporter de la liberté dans son couple?


Imagine-toi dans une vie dans laquelle tu rencontres quelqu’un avec qui tout se passe bien. Spontanément vous partez sur la base d’une relation exclusive. C’est-à-dire, que vous décidez de n’avoir du désir que l’un pour l’autre (ce qui ne s’improvise pas). Vous décidez aussi que vous serez satisfait sexuellement qu’avec votre partenaire.

C’est une situation plutôt confortable dans un certain sens, on se dit qu’il y a une personne qui n’aura envie que de nous et qui se dévouera à notre seul plaisir. C’est aussi une charge car cela signifie que l’on devrait être en capacité de satisfaire tous les besoins de l’autre personne. On est ensemble, à la vie, à la mort et dans la frustration….


Alors oui c’est le fonctionnement de la majorité des couples, c’est la norme.

Mais parfois il arrive que l’un des partenaires veuillent changer les paramètres de la relation. Parce qu’il ne se sent pas comblé en termes de fréquence ou de pratique. Ou parce qu’il ressent le besoin d’être libre dans la gestion de sa sexualité. Et là, comment faire ?!

L’autre est posé, tout semble lui convenir et il faudrait remettre cet équilibre en difficulté ?


Alors comment apporter de la liberté dans un couple exclusif ?


La première des choses, y réfléchir vraiment avant d’en parler. Prends le temps de réfléchir à ce que tu veux vraiment expérimenter, que veux-tu réellement vivre et pourquoi ? Si tu prends le temps d’en parler, c’est que cette perspective te semble intéressante. Tu dois être en capacité de l’exprimer clairement.


Quel pourrait être l’intérêt pour l’autre personne et même pour la relation. Tu n’es pas seul.e donc tu ne peux pas seulement te focaliser sur tes intérêts et t’attendre à ce que l’autre soit compatissant alors que ta proposition lui retire ce qu’elle pensait avoir en exclusivité. Que pourrait lui apporter cette liberté ? Comment cette ouverture peut contribuer à l’épanouissement de votre couple?


Il est aussi important de se rappeler les bases et les engagements de votre relation. Beaucoup de personne pensent que la liberté dans une relation amène la fin de cette relation. La liberté représente la possibilité que l’autre préfère ce qu’il trouvera ailleurs et c’est l’idée qui devient obsessionnelle.

Accepter la liberté dans une relation, accepter la liberté de l’autre, c’est accepter qu’il n’existe pas que soi sur terre. Oui il est possible que la personne soit attirée par quelqu’un d’autre. Il est possible qu’elle tire beaucoup de plaisirs dans d’autres moments d’intimité. Qu’elle apprécie d’autres formes, d’autres façons de faire, d’autres ambiance.

Mais est ce que cela remet en question ce qu’elle a apprécié dans sa relation jusqu’alors ?

Par ailleurs, un couple, ce n’est pas seulement se dire que l’on couche que l’un avec l’autre. C’est une vision commune de la vie. Ce sont des projets communs, ou des projets individuels pour lesquels on reçoit du soutien fiable. C’est une collaboration au quotidien. La sexualité du couple participe pleinement à l’épanouissement du couple, pas juste l’exclusivité sexuelle. Les moments de qualité d’un couple sont indispensables à l’épanouissement du couple, cela signifie-t-il qu’il est indispensable de n’avoir des moments de qualité que dans son couple ? De proscrire tout moment convivial et enrichissant avec sa famille, ses amis ou ses collègues? Est-ce que le fait de passer des heures de conversation avec un.e cousin.e empêche d’avoir des conversations passionnées avec son conjoint ?


Ensuite, pour apporter de la liberté dans son couple, il faut discuter des paramètres de cette liberté. La liberté est belle quand elle est vécue en conscience et dans le respect de l’autre. Discuter de ce qui pourrait vous convenir, voire vous rassurer. Les limites, les conditions qui permettront cette liberté tout en consolidant votre relation.


Comment entamer la discussion ? Directement, peut-être en commençant par « J’aimerais discuter de quelque chose avec toi. Ca pourrait te sembler sensible, alors y es-tu actuellement disposé.e ? », ou alors plus simplement « Chéri.e il y a un sujet dont je voudrais vraiment te parler ». Tu peux aussi te servir d’un élément d’introduction comme cet article, une vidéo, un film ou l’histoire de quelqu’un. Tu peux aussi entamer le sujet en lui demandant s’il/elle a déjà vécu une relation libre, est-ce que ça lui a déjà traversé l’esprit ou fait envie ?

Et puis, si le sujet vous semble trop délicat mais que vous ne souhaitez pas y renoncer, vous pouvez toujours me rencontrer ensemble ! Pourquoi s’enfermer dans des silences et des frustrations. Si c’est important pour toi, alors c’est important d’en parler !



69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page