• Zéba

Ces pensées qui ne nous lâchent pas



Ces dernières années j’ai questionné et reprogrammé beaucoup de pensées. C’est très important car il y a un lien très étroit entre nos pensées, nos émotions, nos actions et nos expériences de vie.

Ce sont nos pensées que nous devons changer en priorité, notre système de valeurs. Voyez-les comme un programme qui traite les informations que vous recevez et décide des actions à effectuer.


Mais il y a une chose très importante que peu de personnes savent : Les programmes sont présents à vie !

C’est pour cela que l’on dit qu’on ne guérit jamais vraiment de l’alcoolisme ou de la dépression. Pas qu’il soit impossible d’en sortir et d’avoir une vie épanouie, mais parce que les programmations qui ont amené à ces situations sont toujours en mémoire.

Peu importe ce que vous avez vécu, les attitudes que vous avez pu adopter à un moment de votre vie, elles étaient en lien avec un programme de pensées. Lorsque vous enclenchez le changement dans votre vie, vous commencez à créer de nouveaux programmes de pensées.

C’est formidable, ils vous permettent ainsi d’agir différemment et d’expérimenter des choses différentes.

Mais le problème est que les anciens programmes sont toujours présents et disponibles ! Dès que les choses deviennent désagréables, ou que vous êtes fatigués, que vous négligez votre bien-être, ces programmes reviennent insidieusement vous dire « Tu te rappelles ce que tu croyais avant ? Hé bien ce n’est peut-être pas si faux finalement » Et là tout un ensemble de pensées, viennent à germer très naturellement, l’air de rien.

Et c’est là que vous devez réagir !

Cela m’arrive de temps en temps. Quand une situation ne me satisfait pas, j’ai d’anciens schémas qui viennent se proposer à mon esprit, car c’est ça, ils viennent se proposer.

Je dis à ces programmes qu'ils sont trop anciens et obsolètes pour que je m'en soucie. Je fonctionne sous un autre système d'exploitation et ils n'ont pas de place dans cette nouvelle vie. Je me rappelle que ça c'était avant et je me félicite d'être passée à autre chose.


Avant ces pensées pouvaient se présenter avec une force plus importante, comme si elles s’imposaient ! Et là, dès que je réalisais, je changeais de chaîne. Je savais que ce n'était que des programmes et que je me devais de les maintenir inactifs dans ma vie. Quand je décide de regarder une chaîne musicale à la télévision, je n’ai aucune envie que BFMTV s’impose sur mon écran ! S’il y a une mauvaise manipulation, je saisi ma télécommande et sans même attendre la fin du reportage pour savoir quel nouveau mensonge a été communiqué par un président, je change de chaîne !

C’est moi qui décide !

Et si ce programme de mauvais goût avait eu le temps de m’impacter, je faisais quelque chose d’agréable pour conjurer le sort.

J’éteignais tout pour recommencer avec ce que je voulais. Je sortais faire un tour en voiture parce que j’adore ça, ou je regardais un film distrayant, bref j’agissais.

C’est bien ce que vous faîtes quand un appareil ne fonctionne pas comme voulu ? Vous redémarrez ?

Alors faîtes de même pour vos pensées, ne soyez pas spectateurs et agissez !

Il en va de même pour nos actions. Parfois je me surprends à dire ou faire des choses qui n'ont plus de sens pour moi aujourd'hui, comme un automatisme. Et là je me rappelle, que cela ne fait plus partie de ma vie, je peux et je fais autrement.

C'est un peu comme les membres fantômes après une amputation. Il y a des sensations alors que le membres n'est plus là, il faut juste se ramener à la réalité du moment présent et poursuivre son chemin.


Vous devez toujours être dans l'action, restez aux commandes! Au mieux, vous vous rendez sur mon site pour réserver une consultation d’urgence pour qu’on règle ça à deux !

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout