• Zéba

C'est parce que que je vais bien que je change!


Plusieurs personnes se sont inquiétées pour moi durant cette dernière année. changement de lieu de vie, création d'un nouveau nom, changement de coiffure et j'en passe!

Savez-vous que le mouvement c'est la vie! La vie c'est le mouvement. Tout ce qui ne bouge plus est mort, voire n'existe plus tout simplement. Même l'eau qui dort devient nocive.

Oui naturellement tout est en mouvement, regardez autour de vous. Même la matière est en constant mouvement, toutes ses molécules sont en perpétuels agitation.


Dans notre société, la maturité s'exprime par la stabilité. Le même emploi, la même, maison , le même partenaire, la même vie. Il faut rester, dans une norme, une moyenne pour ne pas trop déranger. C'est ce que nous a apporté la modernité. Parce que notre système a besoin que nous soyons figés pour mieux nous contrôler. Nos habitudes sont surveillées et influencés, nos faits et gestes contrôlés. Pendant que vous restez dans vos cases tout notre éco-système est détruit au bénéfice de ce même système.

Et nous prenons l'habitude de jugez les autres sur ces principes. Au fil du temps nous avons développer ce besoin de stabilité. Les personnes sont catégorisées et c'est rassurant de ce dire qu'il n'y aura pas à revenir dessus.

Notre société est tellement figée, que lorsque la nature fait ses petites affaires, on appelle ça une catastrophe, parce que ça bouleverse notre confort, ce qu'on a pris le temps de mettre en place. Les sociétés anciennes se déplaçaient en fonction des changements du littoral, nous, nous construisons des barrages pour protéger nos maisons de ces changements. Ce serait à la nature de s'adapter à nous?


Mais la vie est mouvement! Tout ce qui se fige, se rigidifie et meurt, c'est une loi naturelle.

Ce sont aussi les plantes les moins fortes qui craignent les intempéries. Une fois que l'on est bien enraciné, on a pas peur du vent, on en joue.

Une saison ne se dit pas qu'il vaut qu'elle reste pour ne pas perturber l'équilibre des choses, et un cycle ne décide pas d'être une condition finale. Chaque cyclone, tempête, tremblement de terre, inondation, incendie (naturel bien entendu) a son rôle. La nature ne se dit pas "Ho non surtout pas, il ne faut rien déranger au risque de ne pas retrouver une stabilité". Non, elle y va à fond, et plutôt deux fois qu'une! Parce que le changement amène le renouvellement.

Donc oui, je me porte à merveille. Je n'ai pas peur d'expérimenter de nouvelles choses, de changer pour évoluer. Je n'ai pas peur de tester, d'appliquer concrètement ce que j'apprends, d'écouter ce qu'il y a en moi.

Mon ancrage est suffisamment profond pour ne pas être dérangée par les incompréhensions des uns et des autres. Au contraire, c'est pour moi l'occasion de vous dire que: c'est parce que je vais que je me permets de changer!


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout