• Zéba

Amérafricaine, Africaine d'Amérique

Il y a quelques mois j'ai inventé ce mot. J'en parle dans mon livre Correspondance coloniale.

J'ai constaté qu'il faisait écho chez beaucoup de personnes.

Pourquoi donc, dans ce nouveau mot dans le vocabulaire français déjà si riche?

On parle des afro-américains, et tout de suite on pense USA. Il y a aussi les antillais qui sont aussi caraïbéens et à qui on reproche de ne pas s'affilier aux africains. Ensuite il y a les guyanais, à qui l'on reproche d'être trop à part. Chacun se sent spécifique et se voit reproché sa spécificité.

Je pense que la question ne se réduit pas à notre afro-descendance. Car à vrai dire nous le sommes tous. La déportation, l'esclavage, doivent constituer une partie de notre histoire et en aucun cas notre identité unique. Nous ne devons pas rester des victimes et ne correspondre qu'à la position accordée par un bourreau. Arrêtons de nous regarder à travers le regard d'une autre personne.

Je dis souvent aux personnes que je croise qu'une situation n'est qu'une situation, c'est toujours à nous de décider ce que l'on va en faire par la suite. Un trou où se perdre, ou une opportunité.

Quand je me déclare Amérafricaine, je me créé une opportunité. Je me créé quelque chose sur mesure, parce que je suis consciente de constituer un peuple entre deux mondes. Nous sommes en quelque sorte des mutants de l'Histoire, et tout le monde sait que les mutants peuvent être des héros!


L'Afrique et l'Amérique sont deux puissants territoires. L'Afrique est le berceau de l'Humanité, quand l'Amérique est le poumon du Monde. Mais quel mélange détonnant pour qui en prend conscience!

Non je ne suis pas juste le fruit de l'outrage fait à mes aînés sur des centaines d'années. Je profite d'un héritage de milliers d'années de grands peuples.

Dans les anciennes cultures à travers le monde, il y a deux choses essentielles dans la construction d'une société: les ancêtres et la terre où vit cette société. Ce sont deux éléments qui nourrissent, enrichissent et peuvent rendre puissant. Nous bénéficions donc de ce que nos ancêtres africains ont à nous apporter, tout en baignant dans l'énergie de la terre américaine. Ne ressens-tu pas ce potentiel en toi?

Par ailleurs, nos peuples anciens considéraient que chaque tribu avait sa mission. Alors, même si une tribu ne comprenait pas les rites et coutumes de celle d'à côté, elle la respectait et faisait en sorte d'honorer sa propre mission.

En tant que peuple hybride, en tant qu'Amérafricains, quelle pourrait être notre mission dans le contexte actuel? Il pourrait être de rappeler aux membres de cette famille hétéroclite à quel point ils sont puissants et indispensables à l'équilibre de notre monde. Il serait peut-être de travailler à la restauration de certains équilibres, car nous avons des atouts et des liens inédits.

L'Amérique est notre mère, elle nous a portés. L'Afrique est notre père il a déposé son patrimoine génétique. Même si cette union s'est faite dans des conditions déplorables, c'est à nous de décider quelle descendance nous voulons être. Souvent les parents attendent de leurs enfants qu'ils restaurent leur intégrité et construisent un avenir meilleur. Des choses extraordinaires peuvent se faire à travers des personnes que l'on croyaient hors jeu.

Je ne ressens pas le besoin de m'affilier à quoi que ce soit, ni de ressembler à qui que ce soit.

Je ne me sens plus meurtrie par le mal fait à mes aînés, je me sais riche de cette fusion de peuples millénaires.

J'espère que ce texte te fera prendre conscience de l'être exceptionnel que tu es et du cadeau qui t'es fait. Arrête de fixer les limites que l'on te donne et focalise toi sur les perspectives qui t'attendent.





14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout