• Zéba

A lire avant de commencer une relation

Mis à jour : 19 nov. 2020



A ce qu'il paraît les couples ont changé et ne tiennent plus comme avant. Les gens pensent que c'est une question d'amour mais c'est faux. Les gens peuvent avoir des sentiments aussi forts que lors des rencontres d'avant, et ne plus en avoir comme chez beaucoup de personnes qui ont amicalement cohabité toute leur vie.


La vérité est que le couple a perdu sa réelle fonction au fil du temps et des films Disney. Auparavant, pour être en couple, il fallait se marier. Le couple ne pouvait exister que dans ce cadre et ce n'est absolument pas une question de sentiment.

Le mariage n'est pas une preuve d'amour mais un contrat. Il préserve les intérêts des parties et favorise l'atteinte des objectifs de cette collaboration. Remettons les choses dans leur contexte : une société occidentale patriarcale. Tout tourne autour des hommes, ils ont des droits, des biens et gèrent tout. Le seul problème, leur descendance à qui transmettre un héritage. Le deal est simple :

  • Communauté de vie : le couple vit ensemble, l'homme assure à la femme un toit et celle-ci honore son devoir conjugal. Elle met au monde des enfants et ne peut pas s'en aller avec, ils sont la descendance de l'homme.

  • Obligation de fidélité : la femme étant la seule porteuse, on s'assure de connaître la paternité des enfants qu'elle met au monde. On est d'accord que l'exclusivité sexuelle n'a jamais été cruciale pour l'homme dont on a toujours connu les multiples aventures.

  • En échange, dernière obligation : l'assistance. Ce n'est pas tout de mettre sa femme enceinte (si c'est le cas) et de la laisser se débrouiller seule. L'homme lui doit assistance et protection tout au long de sa vie.

Sans ce contrat, ce serait la pagaille. Les hommes ne seraient pas certains de leur paternité et confieraient peut-être leurs biens aux enfants du voisin. Ou alors, une fois satisfaits ils s'en iraient vite fait avec d'autres femmes jugées plus fraîches. Ce contrat préserve bien les intérêts des parties et favorise la postérité.


Aujourd'hui le système patriarcal est complètement mis en difficulté par le féminisme. Les femmes sont autonomes et indépendantes, même seules et sans emploi elles ont un revenu qui les libère de l'obligation de rester auprès d'un homme. Elles ont des comptes en banques, des propriétés et la possibilité de s'enrichir en laissant un patrimoine à leur descendance. Les hommes peuvent de leur côté satisfaire leurs besoins affectifs et sexuels sans engagement sans que cela semble immoral. Peu importe qui est la mère de leur enfant et le type de la relation, ils peuvent le reconnaître et en faire un héritier. Tout le monde, il est content et libre.


Dans ce contexte, pourquoi le couple existerait-il ? Dans quel intérêt ? Ce contrat préserverait quels intérêts complètement menacés et favoriserait quel objectif impossible en dehors de ce cadre ?...

Il est caduque. Les hommes l'ont bien compris, ils ne cessent de dire « Mais pourquoi se marier, tu sais que je t'aime, la preuve je suis là ! Qu'est ce que le mariage apporterait de plus ?! ». Beaucoup d'hommes et de femmes se questionnent même sur la pertinence de se mettre en couple ou de vivre ensemble. Et ils ont raison de le faire !


Par contre, dans ce contexte où les besoins basiques peuvent être satisfaits sans engagement:

Un homme ne peut pas espérer une relation avec une femme indépendante en lui disant qu'il la veut et qu'il peut être là pour elle. Et ensuite ? Deux sucres ?

Une femme ne peut pas non plus garder un homme juste parce qu'elle lui offre son corps, elle ne peut même pas revendiquer le fait de porter ses enfants. Tout cela, Elodie ou Marie-Thérèse peuvent le faire en toute simplicité, sans attache et avec un supplément de crème fouettée.


Alors que faire si les besoins basiques des uns et des autres sont comblés ? A quoi pourrait bien servir le couple ? C'est l'opportunité d'aller plus loin, ou plus haut (je préfère plus haut).

Rappelez-vous, le couple est une collaboration pour l'atteinte d'au moins un objectif commun. Ce sont deux personnes ou plus qui décident de mettre leurs moyens en commun pour être efficaces. Elles créent un cerveau collectif. Maintenant que les besoins basiques sont plus facilement satisfaits, peut-être pourriez-vous élever les ambitions de cette collaboration. Tant qu'à faire, histoire de ne pas gaspiller.


Le couple peut alors servir à atteindre des objectifs encore plus élevés. Et il est là le réel challenge : les objectifs élevés !


Tu veux d'une relation solide, tu dois savoir ce que tu veux atteindre à travers cette relation. Avant de vous lancer, vous devez être sur la même longueur d'onde sur des objectifs qui donneront sens, pertinence et consistance à la relation.

Si tu veux d'une relation constructive avec une personne, elle doit avoir une vision, des projets, des objectifs qui nécessitent une collaboration solide. Ou alors elle doit au moins avoir l'envie de les réaliser dans le cadre d'un partenariat facilitateur. Elle doit avoir conscience qu'un cerveau collectif peut l'aider dans l'atteinte de ses objectifs ou au moins faciliter ses avancées. Le travail collectif doit faire partie de ses stratégies de réussite. Sinon, elle n'aura aucun intérêt à s'impliquer avec toi et se sentira brimée dans un engagement inutile pour son épanouissement, ce qui est parfaitement naturel. Si elle n'a pas des ambitions qui nécessitent plus que la base, tu lui seras complètement inutile même avec toute ta bonne volonté, tes démonstrations et ta disponibilité. Tu vas juste perdre du temps et de l'énergie auprès d'une personne qui n'a juste pas besoin de toi. Ces dispositions doivent évidemment être partagées.


Et j'irai plus loin, en questionnant l'importance de l'abstinence sexuelle tant que les choses ne sont pas claires. Il est important de tout questionner et de comprendre le sens des choses ainsi que leurs enjeux. L'abstinence ne serait pas une pression à imposer ou une monnaie d'échange avec l'autre. Non, ce serait une protection pour soi-même. Tout simplement parce que le plaisir sexuel à tendance à confondre les esprits. Corps à corps prolongés, mélange d'énergie, de sécrétions, profusion d’ocytocine ne font pas bon ménage avec clairvoyance et peuvent favoriser l'attachement dans un cadre incertain.

Alors sauf si tout le monde est clairement là pour « décharger », est-il judicieux de mettre autant de choses sur une balance non verrouillée ?...


Si ta relation n'a pas de cadre et d'objectifs, n'importe quoi pourra la remettre en question. Ce sera une relation basée sur l’ego et avec l'ego. Chacun se fera guili et fera guili à l'autre. Ha quelqu'un m'aime, je suis aimable, c'est agréable. Quelqu'un me désire, c'est bon de se sentir désiré. Ha je l'ai fait jouir, je suis capable de donner du plaisir, comme c'est gratifiant. On ne finira pas seul, c'est vraiment rassurant. Vous serez des personnes sous opium pendant que la terre continuera à tourner et vous n'aurez rien battit. Quand les sentiments n'auront plus d'effets, vous affronterez la triste réalité et voudrez amèrement vous entre-déchirer.


Tu considères que ton projet de vie nécessite un cerveau collectif ? Ne prend pas le risque de mettre en péril ton équilibre affectif, ce qui impactera ton bien-être et ta productivité. Avant même d'offrir ta semence vitale, avant même de le recevoir en toi, sois aligné à tes projections. Même si vous ne vous mariez pas, posez le cadre d'un contrat clair entre vous, qui vous servira pour construire une base solide.



Ps : Ça tombe bien, j'ai élaboré un canevas, permettant de créer un contrat personnalisé. Alors avant d'aller plus loin, agissez en conscience, en Challenger, prenez un rdv et optimisez vos chances de vivre une relation levier pour vous deux.

207 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout