• Zéba

5 secrets pour être un bon parent


Hier soir s’est tenu un Facebook live sur la famille, très intéressant.

Sacré défi que d’être parent, je dis parent, pas mère ou père mais ça c’est un autre chapitre.

Donc oui, quel défi qu’être parent. On se demande si on va bien faire et quel modèle suivre. On a peur de se tromper ou alors on devient rigide. Il y a le regard des autres qui vous jauge aussi en fonction des idées et images à donner.

Je suis un parent épanouit. Je suis sincèrement heureuse de mon parcours dans ce domaine. J’ai eu à m’occuper de mon frère de 14 ans plus jeune que moi. Je l’ai toujours considéré en partie comme mon fils, j’ai deux aînés en quelque sorte. Quand j’ai eu ma fille j’avais l’impression que c’était mon deuxième enfant. Aujourd’hui elle a fraîchement 17 ans, suivie de sa sœur qui en aura bientôt 16 et mon fils qui a 14 ans de moins qu’elle (ha les répétitions familiales).

Durant ce parcours pour ces 4 enfants, je me suis beaucoup donnée. J’ai pris des décisions qui ont fait saigner mon cœur. J’ai souvent pleuré en silence. Aujourd’hui j’ai encore les larmes aux yeux, des larmes de fierté. Voici ce que j’ai appris durant ces années :


1 Tout parent se demande comment faire au mieux dans cette fonction. Parce que c’est une fonction, par un rôle, ou un personnage à jouer. C’est une fonction à occuper dans la vie d’un individu. C’est la première chose à savoir et cela enlève déjà une pression. Vous n’avez à être un parent modèle, avec un comportement type et une famille modèle. Vous avez une fonction, des objectifs à atteindre dans la vie de cet individu.


2 Vous remarquerez que j’ai bien dit individu. Je ne dirai pas enfant, car dans l’esprit des gens "enfant» évoque une image de personne pas finie. Un peu impotente, inconsciente, immature, ce qui est faux. Un enfant est un être qui est en train de s’exprimer dans ce monde. Il n’est pas moins fini que bon nombre d’adultes complètement « immature ». C’est donc la deuxième chose à savoir. Ne regardez pas votre enfant comme un sous-homme ou une moitié d’homme. Plutôt comme un alter qui a besoin d’être guidé pour exprimer sa meilleure version. C’est la troisième chose importante à savoir et je peux vous dire que cela fera une énorme différence dans votre attitude.


3 Soyez vous-même ! Inutile de faire semblant ou de dire ce qu’il faut sans agir de façon cohérente. Aucune personne n’aime avoir à collaborer avec une personne fausse. C’est l’origine de beaucoup de conflits avec les « ado ». L’impression de nager en eaux troubles, d’observer des incohérences qui discrédités complètement le parent. N’oubliez pas, ce ne sont pas des sous-hommes, ne leur demandez pas de fermer les yeux sur ces choses qui vous sembleraient intolérables. Soyez authentique ! Offrez leur l’opportunité d’analyser et de comprendre. Bien-sûr cela vous demandera d’être authentique avec vous-même, et franchement ce sera là votre plus gros défi…


4 Réfléchissez à ce que vous souhaitez leur transmettre. Je ne parle pas de politesses et de soumission. Je parle de tout ce qui leur servira plus tard. Ne dites pas juste je fais parce que c’est bien, mes parents ont ainsi fait, même s’il ne comprend pas, ça lui servira plus tard. Voulez-vous qu’il deviennent juste un adulte soumis qui suit sans comprendre en se disant c’st certainement bon pour moi, ou voulez en faire un leader ? Une reine, un roi ? Alors réfléchissez à ce que vous voulez que votre enfant reçoive de vous ! Ce n’est pas ce que vous donnez qui compte le plus, mais ce qu'il reçoit. Ce n’est pas ce que vous dites le plus important, mais ce qu’il comprend. Ça change tout à la notion d’éducation habituelle.


5 Remettez-vous sans cesse en question. Dans tous les domaines de votre vie vous avez sans cesse besoin de réajuster vos attitudes. De vérifier si elles sont toujours conformes à vos objectifs, voire si elles sont efficaces. Car comme je disais, être parent c’est fonction, avec donc des objectifs ? Votre fonction est d’être votre enfant à devenir puissant, à prendre le pouvoir dans sa vie. Pour cela il doit être conscient de lui et de son potentiel. Il doit avoir une confiance en lui-même infaillible pour affronter au mieux tout ce que la vie lui présentera. Il devra être capable de prendre le recul, d’analyser, de comprendre pour prendre des décisions stratégiques. Il devra être en amour avec lui-même pour ne pas être vulnérable aux autres. Vous remarquerez que les politesses et normes n’ont pas de place. Même si vous lui apprenez à bien se comporter pour qu’il conjugue au mieux avec les autres, cela ne doit pas votre objectif principal.


En résumé si vous voulez ÉLEVER vos enfants, ÉLEVEZ-VOUS vous-même et vous les entraînerez naturellement avec vous !


Si vous souhaitez que je vous aide pour redresser la barre, renouvelez vos bases et aller plus loin dans votre compréhension. Si vous vous voulez Prendre le Pouvoir dans votre vie de famille et y créer de la magie, je me ferai un plaisir de vous accompagner.

Prendre un rdv en cliquant ici


#famille #parent #etreunbonparent #adolescence #crisedadolescence #parentalité #education

39 vues0 commentaire

© 2020 par ZN 

contact: zeba.nokthua@gmail.com

N° ADELI: 9C 93 0127 1

sasu Z.N. 889 611 612

  • Instagram Zéba Nokthua
  • Facebook
  • Zéba dans le Noir